Sortir

La lampe électrique à aujourd'hui 140 ans. C'est le 21 octobre 1879 que Thomas Edison réussit à faire fonctionner pendant quarante heures la première lampe à incandescence à filament de coton carbonisé.

L'innovation : La lampe

En 1809, un chimiste anglais découvre la lampe à arc électrique, mais le monde doit la découverte et surtout le développement industriel de la lampe à incandescence à T.A. Edison et J.W. Swan. Avec l'arrivée de l'électricité, l'éclairage ne cessera d'évoluer.

Cette lampe est à l'origine du prodigieux essor de l'éclairage. Elle a transformé le rythme de la vie humaine, grâce aux heures d'activité qu'elle a fait gagner sur la nuit.

Les progrès techniques qui seront réalisés dans le domaine de l'acier permettront à toutes les industries d'améliorer la qualité de leurs outils (en coupe) mais aussi d'abaisser les prix de revient.
On notera, de plus, l'arrivée et l'usage des matériaux synthétiques, mis au point par les industries chimiques avant la seconde guerre mondiale, à partir de 1949 en France.

Le développement

De 1950 à 1980, poussé par l'innovation et la mise au point de nouveaux matériaux, le style moderne fait son apparition. Il permet à une distribution nouvelle de se developper en proposant des tarifs accessibles et en offrant une disponibilité rapide. Cette forme d'organisation de la production et de sa distribution répond immédiatement à la demande forte des trente glorieuses.

La décennie 1950 connaîtra en France une période de croissance économique et technologique qui touchera tous les secteurs d’activité et la décoration d’intérieur. Les habitations modernes voient naturellement apparaître des systèmes d’éclairage qui correspondent aux nouvelles manières de vivre et d’habiter son intérieur.

...

Lampadaire base étoile de Robert Mathieu

Articulation de formes et de fonctions

Un rapprochement se fait entre créateurs et industriels. Les pièces sont maintenant produites en petites série en appliquant les avancées de l’industrie. Nouveaux procédés, nouvelles techniques mais aussi nouveaux matériaux tels le perspex, le rotaflex, le métal perforé...

Les créateurs français qui dessinent ces modèles comme Pierre Guariche, Michel Buffet, Jean Boris Lacroix, Louis Baillon, Charles Ramos, Joseph André Motte, Michel Mortier... trouveront une oreille attentive auprès des grands éditeurs que sont Disderot, Caillat, Arlus, Lunel, Lita et autres.

L’on verra apparaître des appliques potence, des lampes de bureau ou des suspensions à contrepoids.

Des changements certains

La période donnera naissance aux éclairages multiples (nombreux bras, articulés ou non), à l'utilisation de la rotule (qui permet d’orienter la lumière), de la poulie, de contrepoids, systèmes, éclairages indirects, lampes à déplacer, apparition de couleurs primaires, graphique, jeux de lumière...

La Galerie Meubles et Lumières rendra hommage à cette intense période de création en présentant du 17 octobre au 30 novembre, une sélection de luminaires français de la décennie 1950 illustrant la multiplicité du répertoire formel de cette période riche et novatrice.

Le luminaire Français des années 50
Exposition du 17 octobre au 30 novembre 2019.

En savoir plus ?

Galerie Meubles et Lumières
58 rue Mazarine
75006 Paris